Le sport et l’entreprise : histoire d’amour ou miroir aux alouettes ?



La nécessité d’avoir une activité physique n’est plus à démontrer. Ses vertus se font ressentir aussi bien sur un plan individuel que collectif. En effet, parmi les bienfaits du sport, on peut trouver :

  • l’amélioration de l’état de santé général (le cœur, la tension, le transit, les muscles, la mobilité articulaire, etc.) ;

  • une sensation de bien-être qui aide à la gestion du stress ;

  • de meilleures performances intellectuelles ;

  • le développement des valeurs propres au sport : le respect, la ténacité, l’écoute de soi-même et des autres, le courage et la volonté.

Sur le papier, beaucoup d’entreprises portent ses valeurs. Il est vrai que peu de salariés chercheraient à s’investir dans une entreprise qui prône la malveillance, les coups bas et la loi du plus fort. Alors, pourquoi ce décalage entre une volonté affichée d’incarner les valeurs nobles du sport et la réalité du terrain ?


Dans l’étude Décathlon 2017 sur le sport en entreprise, on note que 7 % des entreprises incitent leurs collaborateurs à une pratique sportive quand, dans le même temps, 80 % des répondants se considèrent comme sportifs occasionnels ou réguliers.

La demande est donc bien réelle. Alors, quelles sont les raisons qui la freinent ? Toujours selon cette étude :



  • la difficulté à trouver un lieu pour pratiquer ;

  • le manque de temps ;

  • l’absence de lieu pour se changer et se doucher ;

  • la participation financière ;

  • la nécessité d’être encadré par un coach.


https://www.decathlonpro.fr/dossier-sport/etude-sport-en-entreprise-2017


L’immobilier est un véritable challenge pour les entreprises et leur service RH. Les prix sont en constante augmentation et chaque mètre carré compte. Par conséquent, beaucoup font l’impasse sur l’aménagement de salle d’entraînement, de douches et de vestiaires. Lorsqu’une société se trouve dans cette situation, je lui propose de débuter par un test à échelle réduite avant d’étendre le dispositif et de se lancer dans d’éventuels travaux lourds.


Voici quatre pistes à expérimenter lors de cette première phase :

  • l’abonnement de trois mois à un club de sport proche de l’entreprise ;

  • la mutualisation d’un espace dédié au sport si les locaux sont partagés avec d’autres entreprises ;

  • l’organisation d’événements ponctuels autour d’activités douces (Pilate, yoga, danse…) animés par un coach. Une salle de réunion pourra exceptionnellement être transformée, tout en garantissant la sécurité des collaborateurs. Au besoin, il conviendra de se rapprocher de son assureur pour être certain d’être couvert et, si nécessaire, ajuster le contrat initial. Cette action permettra d’engager la discussion avec les collaborateurs et ainsi d’affiner leurs besoins.

  • la marche urbaine, ou rando en ville, est également une manière de faire entrer le sport dans l’ADN de l’entreprise. C’est une expérience que j’ai faite lors d’une mission en Allemagne. Les salariés, après avoir déjeuné, partent en petit groupe faire entre 3 000 et 5 000 pas avant de reprendre le travail.

Seulement, répondre à la problématique immobilière ne fait pas tout. Il faut surtout une réelle volonté managériale pour pouvoir transformer l’essai.

Je crois profondément en la combinaison du management par l’exemple et par les résultats. Aucune des actions menées ne pourra avoir d’impact si :

  • les managers ne sont pas impliqués ;

  • l’entreprise ne montre pas que c’est une véritable ambition de faire entrer le sport dans son mode de fonctionnement ;

  • du temps n’est pas dégagé pour que les salariés l’utilisent pour leur santé. En choisissant d’organiser des événements sportifs le jour où aucune réunion n’est organisée (pour augmenter leur productivité, de plus en plus d’entreprises bannissent les réunions sur certaines journées) ou d’organiser ces séances de sport à un moment qui rassemble le plus grand nombre.

  • un forum où vos équipes peuvent partager cette expérience n’est pas prévu.

Le sport, au-delà d’être un levier de performance pour le salarié et pour l’entreprise, est un acte significatif qui renforce l’expérience collaborateur. Il nécessite de l’organisation et une véritable réflexion sur les valeurs de l’entreprise.


Et vous ? Quelles valeurs portent votre entreprise ?

2 vues

© 2020 Fièrement propulsé par: BLOSSOM TALENTS©

  • Instagram
  • LinkedIn Blossom Talent