• Jennyfer Montantin

Recrutement : Les nouvelles attentes des candidats !

Mis à jour : 27 nov. 2019



La guerre des talents fait rage et les entreprises ont de plus en plus de difficultés à trouver et fidéliser ceux qui feront la différence pour leur business. L’une des raisons de cette situation se trouve dans un recrutement trop traditionnel, en total décalage avec les attentes des candidats que l’on veut attirer.


Voici donc pourquoi un recrutement de qualité ne peut pas reposer principalement sur les deux antiquités que sont : le CV et la lettre de motivation.


Soyons factuels, le temps moyen passé à la lecture d’un CV par un recruteur est de quarante secondes. Le temps nécessaire pour décider si ce CV passe dans le dossier sélectionné est du double, soit une minute vingt. Comment pouvons-nous espérer proposer un recrutement attractif pour les bons candidats quand nous ne sommes en capacité de leur offrir qu’une attention de moins d’une minute en guise de premier contact ?


Un chiffre, peu diffusé, mais qu’il est intéressant de mettre en parallèle, est le temps passé par le candidat pour postuler à l’offre qui lui correspond : création du compte sur le site carrière, questionnaire de sélection, ajustement du CV pour faire ressortir les compétences et expériences en relation avec le poste… Mis bout à bout, je pense que nous dépassons largement les quarante secondes.


Intéressons-nous maintenant à la lettre de motivation.


La lettre de motivation était un outil puissant quand les réseaux sociaux n’existaient pas. Elle permettait de laisser entrevoir la personnalité d’un candidat au-delà de son CV. Aujourd’hui, de moins en moins d’entreprises la demandent. C’est un signal fort envoyé au candidat et qui signifie :


nous valorisons votre temps et le nôtre ;

notre mode de recrutement et de fonctionnement est direct. Dans un monde en quête de sens et de performance, nous allons à l’essentiel.

Voici donc quatre pistes à explorer pour améliorer la qualité de son recrutement :

Une offre doit être soignée avec des objectifs clairement définis.


Pour attirer et répondre aux critères des bons candidats, l’entreprise doit être claire dans ses attentes et ambitions futures concernant le poste, car, pour s’engager dans une nouvelle aventure, le candidat doit pouvoir se projeter dans un projet d’entreprise précis et fort.

En effet, l’offre d’emploi qui ressemble à une liste au père Noël, notamment avec la mention « liste non exhaustive des tâches », est un tue-l’amour dans toute relation candidat-entreprise.


Un recrutement de qualité ne peut exister sans un processus clair et communiqué dès l’annonce.

Pourquoi un candidat accepterait-il de subir un processus long et non transparent ? Pour information, selon l’étude du cabinet Hays, le nombre idéal d’entretiens pour un candidat est de deux.


Pourquoi systématiquement recruter sur CV ?


Certains postes nécessitent davantage de motivation et de savoir-être que de savoir-faire.

De plus, souvent, le recruteur qui a un besoin à combler doit avoir le réflexe d’identifier les compétences transférables pour assurer la performance et la compétitivité de son entreprise.

Dans le même esprit, je vous invite à découvrir ou redécouvrir l’initiative d’Uprigs connu pour son slogan « brule ton CV » et pour son offre de recrutement basée sur la motivation :

https://www.youtube.com/watch?v=8ERMnGUXN6E&t=5s


Le processus de recrutement doit être considéré comme un pré boarding.

Beaucoup de candidats aimeraient que l’entretien soit un avant-gout de l’expérience collaborateur et que la phase qui précède la prise de poste soit également soignée par :

– une communication sans interruption entre la signature de contrat et le premier jour de travail ;

– des invitations à des évènements métiers meet-up, salons ou autres.


Les leviers pour séduire et répondre aux attentes des bons candidats sont multiples. Parmi ces quatre actions, quelle est celle que vous pourriez mettre en œuvre dès demain pour améliorer votre attractivité ?

  • White LinkedIn Icon
  • White Instagram Icon